Les Députés Radicaux de gauche et divers gauche sont opposés à toute privatisation de La Poste et demeurent mobilisés pour sauvegarder un service public postal de proximité et de qualité sur

Publié le par PRG 78

Face à la cacophonie de la majorité sur le sujet de la réforme de La Poste, les Députés Radicaux de gauche et divers gauche tiennent à rappeler qu’ils sont unanimement opposés à toute privatisation, même partielle, de La Poste et qu’ils demeurent mobilisés pour sauvegarder un service public postal de proximité et de qualité sur l’ensemble du territoire.

• Pour les Radicaux de gauche, les récents propos du conseiller spécial du Président de la République, Henri Guaino, constituent plus un encouragement à poursuivre la mobilisation qu’une victoire, le gouvernement n’ayant pas renoncé à la transformation de l’entreprise publique en société anonyme en 2010 et à une ouverture de son capital en 2011.

• Il n’est pas envisageable qu’au moment même où de nombreux établissements bancaires et financiers de la planète s’en remettent à la protection des Etats, le gouvernement français entende poursuivre son projet de sacrifier l’un des plus anciens services publics, auquel les Français sont très attachés, sur l’autel de la rentabilité financière.

• Dans certains départements ruraux La Poste prévoit de se désengager de pans entiers du territoire en fermant des bureaux de plein exercice pour les remplacer par des agences postales communales, dont le statut est difficilement justifiable au regard du droit communautaire.

• Les Députés Radicaux de gauche appellent donc à la plus grande vigilance et au maintien de la mobilisation politique, syndicale et citoyenne contre le démantèlement du service public postal de proximité, démantèlement qu’ils ne cessent de dénoncer à l’Assemblée nationale :

- Sylvia PINEL, Députée de Tarn-et-Garonne et présidente du « collectif des élus de Tarn-et-Garonne contre la privatisation de la Poste », a posé une question d’actualité au Premier ministre sur le changement de statut de La Poste, le 15 octobre 2008 ;

- Joël GIRAUD, Député des Hautes-Alpes, a évoqué la nécessité de maintenir un service public postal dans son intervention sur le Projet de loi de finances pour 2009, le 21 octobre 2008.

• Les textes de leurs interventions sont accessibles sur le site des Députés Radicaux de gauche et divers gauche : http.//www.deputesradicauxdegauche.fr

Publié dans Service public

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article